1976-2016 : BON ANNIVERSAIRE LES VERTS

C’est presque un scoop mondial que je vous livre là : Jean-Michel Larqué, emblématique capitaine des Verts de l’ASSE dans les années 1970 (pour faire court) publie un livre, célébrant le quarantième anniversaire de la fantastique épopée européenne de Saint-Étienne, ponctuée le 12 mai 1976 par une finale perdue à Glasgow, face au Bayern Munich.1540-1

Beaucoup d’initiatives éditoriales ont déjà vu le jour (ou vont le voir). Mais « Nos années en vert » (éd. L’Artilleur) est LE SEUL ET UNIQUE OUVRAGE dans lequel LES 16 JOUEURS ayant participé aux neuf matchs de l’aventure de la coupe d’Europe des clubs champions 1975-1976 témoignent, à la demande de leur capitaine.

J’ai eu l’immense plaisir de recueillir ces souvenirs de Jean-Michel et sa bande.
Si quelques amis journalistes désirent en savoir plus, MP, DM, inbox, sms, mail, tel, réseaux, etc.

SORTIE MONDIALE LE 13 AVRIL 2016.

NB : le 31 mars 1976 (aujourd’hui, quoi), l’ASSE battait le PSV Eindhoven à Geoffroy Guichard, 1-0, grâce à un coup de franc de Larqué. J’étais au stade comme je le raconte dans « Le bruit des crampons », le livre…

 

Publicités

La revue de presse du lundi…

C’est avec un immense bonheur que, nous ruant vers le kiosque voisin acheter notre dose d’encre et de papier quotidienne, avons découvert les élogieuses critiques émises par deux grands hebdomadaires de télévision.

Dans @telestar, Guillaume Botton -Dieu bénisse- attribue même le Coup de cœur de la rédaction au #bruitdescrampons !  » Un bijou ! », précise l’auteur de cette chronique. On ne va certainement le contrarier. Et d’ajouter que cet ouvrage « se lit d’une traite, le sourire aux lèvres. » TS

Dans @telepoche, format oblige, le chroniqueur littéraire qualifie #lebruitdescrampons de « petit bijou ! » C’est chouette…

TP

Et puis, dans Journal de France (si, si ça existe…), que le marchand de journaux m’a forcé à prendre, j’ai trouvé un formidable billet sur #lebruitdescrampons, qui relève à lui seul le niveau de cet ersatz. Titré « La première gorgée de foot », il montre que le chroniqueur a saisi l’idée force du livre. « Une gorgée de nostalgie, poursuit-il, dont le style séduit dès la première ligne, comme un ouvrage de Philippe Delerm ». C’EST EXACTEMENT ÇA !

Capture d’écran 2016-03-28 à 16.20.34

Tous en librairie, donc ! Ou sur le site du Toucan, de la fnac, d’amazon, de decitre, de leclerc ou ailleurs encore…

@hugues1966

Hashtag #LBDC

« Le Bruit des crampons. Et autres petits souvenirs de foot » est le prolongement papier, donc très matériel, du légendaire site de foot nostalgie. Cet ouvrage, sorti mercredi 16 mars a tout d’abord été l’attention de quelques amis avant de trouver un asile bienveillant dans les médias.FF

Tout a commencé par une mise en avant très sympathique dans la Bible des footballeurs, l’hebdomadaire France Football. Sous la plume experte et alerte du dénommé Arnaud Ramsay (ami personnel de Cyril Hanouna), on note les expressions ciblées « plongée dans les souvenirs », les jeux de mots référentiels « Chaudron magique » et les attitudes détachées du lecteur, « on lit en souriant ».

Ce fut au tour du magazine « TéléCâbleSatHebdo » de proposer sa lecture de l’opuscule à travers la rendition (sorry for that anglicism) de François Artigas (ami personnel de bien d’autres personnes). On apprécie le chapô : « Un livre à savourer entre amoureux du ballon rond tout simplement. » Et plus loin, ces quelques formules : « ce bruit des crampons si doux aux oreilles », « la magie de ce petit livre »,  » chaque lecteur (…) trouvera dans ce délicieux petit livre une anecdote (…) qui le renverra à ses propres souvenirs », « une petite musique qui sonne diablement juste ». Quant à la conclusion, bravo d’avoir noté que la lecture de #LBDC dure le temps d’un match : « Le grand mérite de Hugues Berthon est d’avoir su trouver le bon tempo d’un ouvrage qui se lit d’une traite comme l’on savoure un match. »TCSH

Samedi matin, L’Équipe Mag proposait à travers la sélection de Xavier Barret (dont le carnet d’adresses n’a rien à envier à ses confrères) un large choix de livres, consacrés au football. Parmi cette littérature de choix, une place sur l’étagère pour #LBDC. Et ces mots bien sentis : « sympathiques tranches de vie, contées avec talent ».L'EQMAG

Le hashtag #LBDC n’est pas encore en TT (mais son auteur bien entêté),mais on y travaille. Que soient remerciés ici tous ceux qui soutiennent avec cœur cette démarche bien cramponnée.

@hugues1966

SAINTÉ

 

LE BRUIT DES CRAMPONS… LE LIVRE !

Il est né le divin enfant ! Les habitués de ce site partagent sans doute avec moi la fébrilité de l’instant. Après plus de deux ans d’existence digitale, Le Bruit des crampons trouve enfin le prolongement physique de son existence. Quoi de plus normal au fond pour celui qui se revendique « le foot, version analogique » ? C’est donc un joli petit recueil, fait d’encre et de papier, qui va vivre sa vie en librairie dès le 16 mars (Le Bruit des crampons, éd. du Toucan, 9,90€).

Cet hommage faiblement voilé dans sa forme à « La première gorgée de bière  » Philippe Delerm, est une ode universelle au football que l’on aime, celui des cours de récré et des enflammades bon enfant que suscitent le sport le plus populaire. En filigranes, se dessinent derrière chaque évocation le portrait d’un homme qui a grandi dans un siècle et s’épanouit dans un autre, l’esquisse d’une génération aguerrie au ballon par les exploits des Verts de Saint-Etienne, le portrait anonyme de mordus de foot qui feraient des pieds (et des mains) pour ne manquer aucune étape de l’aventure sans fin qu’écrit le cuir qui gémit à leurs pieds…

« Ces souvenirs ne m’appartiennent pas. Ils sont à tous mes frères de terrain, les anciens, les contemporains, les futurs. Les quelques uns que je connais et tous les autres », écrit encore l’auteur dans les dernières lignes de son prologue.

A vous de jouer !

@hugues1966