Hard discount, c’est pas du luxe !

Certains budgets de clubs de Ligue 1 (pas plus de deux, en fait) permettent au supporteur de penser qu’il met les pieds à La grande épicerie (courez-y, c’est de plus en plus impressionnant) quand il pénètre dans son stade.

S’il se rend à l’entraînement, les bolides présents sur le parking réservé au « personnel » de l’enseigne, confirment ce sentiment.

Capture d’écran 2014-09-03 à 12.06.24Seul bémol, le survêt qu’enfile parfois le chef de rayon au bord de la pelouse. Capture d’écran 2014-09-03 à 12.04.41

Mais tout cela n’est qu’une illusion d’optique, un arbre en bronze chryséléphantin qui cache une forêt de troncs en régule, selon l’ami Jean-Michel Larqué (repris dans Le Point).

IMG_6410

Le week-end dernier, l’épicerie fine parisienne a mis une fessée à la grande distribution stéphanoise. Fauchon a laminé Casino, qui dégringole au classement, déformant CAC 40 de la L1.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s