SAMEDI 26 AVRIL

Le chapitre 14 de Y’a péno ! est en ligne. C’est le week-end. Autorisez-vous donc cinq minutes de lecture gratuite. On y découvre une belle photo de Somar, un numéro 4 prometteur.

Au fait, ce soir, suite de la 35e journée de Ligue 1 et match d’importance (comme tous, non ?) de l’ASSE contre ETG. On regarde, of course.

Soir de match. Pierre a encore quelques heures pour finaliser son autel.

Soir de match. Pierre a encore quelques heures pour finaliser son autel.

L’autel n’est pas encore en place devant l’écran, mais il risque de ressembler à celui-ci. Le salon prend des allures de kop les soirs de matchs. A la baguette, le chef déco s’appelle Pierre.

VENDREDI 25 AVRIL
ATTENTION AU SCOOP !

J’ai hâte de mettre en ligne le chapitre 14 de Y’a péno ! Si vous faites partie de ces milliers de parents qui accompagnent chaque week-end leur garçon (ou leur fille ?) à son match de club, vous ne manquerez pas de vous retrouver dans cette nouvelle.

Pour le fun, j’ai exhumé une photo de janvier 2010. Elle se situe dans la Librairie de Paris, à Saint-Etienne. M. Larqué était convié à venir y dédicacer Vert de rage. La foule fut au rendez-vous. Pendu à son portable, sous les oriflammes RMC, l’ami @Jano_Resseguie qui réalisa là Larqué Foot, en direct.

IMG_0542 copieCe tandem et l’auteur de ces lignes (@hugues1966 ou @lebruitdescramp sur Twitter) ont publié un deuxième ouvrage, à l’été 2010, sur le fiasco de la coupe du Monde en Afrique du Sud. S’arrêteront-ils en si bon chemin ? Rien n’est moins sûr.

 

 

 

 

JEUDI 24 AVRIL

Chers amis lecteurs,

Je suis parti quelques jours dans une terre ou ni le football ni l’Internet ne sont monnaie courante. A mon retour, en connectant mon imac, mon iphone et mon ipad, j’ai découvert quelques invectives me priant de reprendre sans tarder le chemin de la publication électronique. Le chapitre 13 de Y’a péno ! est donc en ligne, agrémenté de quelques photos souvenirs. Vintage ! On y parle de Jean-Michel Larqué, de passion, de déférence, de racines, de vocabulaire, d’amitié, de Thierry Roland.

@hugues1966

VENDREDI 18 AVRIL

Le 24 avril prochain sortira un petit recueil, intitulé Des Bleus dans les yeux (1). Dans cette uchronie – réécriture de l’Histoire à partir de la modification d’un événement du passé – l’auteur Louis Dumoulin (@louisdumoulin) imagine ce qu’il se serait passé si :
la Bulgarie de Kostadinov n’avait pas barré la route du Mondial 1994 aux Bleus
– si les Bleus de 1998 n’avaient pas gagné la CDM
– si Canto (qui à l’honneur de la couverture) était sélectionneur, etc.

12 nouvelles, écrites sous assistance vitaminique, qui nous conduisent en juin 2014 au Brésil. Que se passera-t-il là-bas pour nos Bleus ? L’uchronie se fait alors prophétie.

LE KING (vite fait le détourage, nan ?)

LE KING (vite fait le détourage, nan ?)

(1) Des Bleus dans les yeux, 7,90 € (Ed. du sous-sol, Desports).
Contact presse : aquemin@double-une.com

ACTU !

Visite à Clairefontaine avant la CDM 2010.

Visite à Clairefontaine avant la CDM 2010.

 

Le camarade journaliste et écrivain Arnaud Ramsay a encore sévi. Après une interview récente et remarquée -car les réponses de Nicolas Anelka prêtaient à polémique- dans Métronews, l’excellent quotidien gratuit dirigé par Edouard Boccon-Gibod,@arnaudramsay associé à Gilles Verdez publie : Les champions du monde 98 : secrets et pouvoir (Ed. du moment). Ça fourmille de petites histoires entourant les CDM. Bref, crunchy à souhait à l’aube du Mondial au Brésil où nombre d’entre eux seront aux premières loges : sélectionneur, staff de l’EDF, dirigeants, consultants, etc.

SCOOPY, SCOOPY…

Mais nous reparlerons très vite de foot et littérature (pas antinomique), car je vous réserve une belle surprise d’ici quelques semaines. Chut… D’ici-là, il est l’heure de lire le chapitre 11 de Y’a péno !

ANCIENS POSTS…

A l’heure où les droits de la Ligue 1 pour les années futures viennent à nouveau d’être attribués, je me souviens d’un temps pas si ancien (2004, c’était il y a dix ans), où il fallait être bien accroché pour suivre un match de championnat à la télé… Lisez donc le chapitre 10 de Y’a péno !

 

Le PSG n’ira pas en 1/2f de la Ligue des Champions. C’est dire si l’exploit de l’ASSE de se hisser en finale de cette même compétition le 12 mai 1976 demeure historique. Lisez vite le chapitre 9 de Y’a péno ! qui va vous rafraîchir la mémoire. ATTENTION ! Comme d’habitude, on laisse l’aspect sportif à ceux dont c’est le métier, pour s’intéresser à la façon dont l’événement a résonné et résonne encore. L’émotion ressentie à l’achat et la lecture de L’Equipe parue ce jour, reste vivace.

Y'A PÉNO !

Le titre de mon recueil est plus que jamais d’actualité. L’entraîneur de L’Olympique Lyonnais ne s’est-il pas plaint que son équipe ait été lésée d’un pénalty dans le 108e derby, face à l’ASSE ? Laquelle dut son égalisation tardive face à Nice à la faveur d’un pénalty, sifflé, lui. Le pénalty symbole de la ferveur qui entoure souvent le football, comme vous le rappelleront les nouvelles de Y’a péno ! Chacune, constituée en chapitre, ne vous prendra que quelques minutes à lire. Faites dérouler le menu ci-dessus. Un plaisir minuscule dont on ne se prive pas.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s